Le Conseil d'Administration bénévole de Terre de Liens LR

Sur la ferme de Serrabone (66)- Mars 2017 - CA et invités

Le Conseil d'Administration élu à l'Assemblée Générale du 14 Avril 2018 est composé de :

11- François DUBREUILH

11- Alexandra GAINON, Fermière TDL - Vice-Trésorière

11- Jeannine GARRIGAUD , Fermière TDL

11- François THEVENIAUT - Vice-Président

30- Florence ALLORY

30- Alain RAYBAUD

30- Colette CHAMARD - Secrétaire

30- Pascale HOECKMAN - Vice-Présidente

34- Serge AZAIS

34- Paul LAPEYRONIE - Vice-Secrétaire

34- André ROBINET - Président

34- Jean-Baptiste POINSSOTt - Trésorier

48- Badis BOUSSOUAR, Fermier TDL

48- Dominique MORAND

66- Fabien FORGUES


L'équipe salariée de Terre de Liens LR

Valérie Pommet - Coordinatrice régionale, Animatrice Gard, Hérault, Lozère.

 

v.pommet(at)terredeliens.org - 06 52 48 77 60

 

Valérie : "Économiste de formation, je navigue depuis toujours dans le milieu associatif et militant. Avant Terre de Liens, j'ai fais partie de l'équipe d'une Biocoop associative, où j'ai accompagné pendant 10 ans la vie associative et coordonné les projets portés les bénévoles, projets tournés vers les pratiques respectueuses de l'environnement (déchet, énergie, transport, habitat, ...)  et bien sur l'économie locale. 30 paysans approvisionnaient alors la Biocoop.... du liens avec Terre de Liens."


Simon Moliner - Animateur territorial (Aude - Pyrénées-Orientales)

 

s.moliner(at)terredeliens.org - 07 82 27 18 74

 

Simon : "Convaincu que les questions alimentaires et agricoles peuvent (re)-donner aux citoyens le pouvoir d'agir, je me plais à créer sur ces thèmes dans un cadre associatif et parfois même en dehors des cadres. Je dispose d’expériences professionnelles du champ à l'assiette."

 


Emeline Buron - Chargée de mission (Veille Foncière Citoyenne) 

 

e.buron@terredeliens.org -07 55 60 61 82

 

Emeline : «Animée par l'envie d'agir en milieu rural et périurbain, j'expérimente aux côtés d'habitants et de collectivités des manières de se réapproprier l'avenir agricole et alimentaire de nos communes. J'ai le sentiment que "le bon sens paysan" peut nous permettre de penser, d'habiter et de façonner nos espaces de vie durablement. Expérimenter dans le secteur associatif les usages et méthodes possibles pour prendre soin collectivement de la terre, voilà ce pourquoi je suis ici, enfin je crois !