Convoitées, surexploitées, et exposées à la spéculation immobilière, les terres agricoles, socle de notre alimentation et de nos paysages, se font de plus en plus rares.

La Région Languedoc-Roussillon a perdu près de 14 000 exploitations en 10 ans (soit – 30%)/ Le prix des terres agricoles a augmenté de 17% en 7 ans (2003 à 2010) et le phénomène s’amplifie.

Pour s’emparer de ce problème, l'association Terre de liens Languedoc-Roussillon, créée en 2008, a adhéré à la charte du Mouvement National Terre de Liens.

L’avenir de nos territoires passe par la reconstruction d’un maillage d’activités et de liens sociaux qui redonnent vie aux campagnes. L’agriculture de proximité, par son ancrage local, est au cœur de cette dynamique : elle favorise l’éclosion de fermes à taille humaine et permet de tisser des relations entre les citoyens et les agriculteurs qui produisent notre alimentation.

 

Un projet collectif entre les mains des citoyens

Depuis 2008 en Languedoc-Roussillon, paysans et citoyens s’organisent ensemble pour faire face. Ce projet simple mais novateur fait appel l’épargne citoyenne, au don, ainsi qu’à l’énergie de bénévoles pour intervenir directement sur le territoire.

• Redonner du sens aux terres agricoles, soutenir les dynamiques locales

• Préserver la vocation agricole et nourricière des terres

• Protéger la diversité des paysages et des ressources naturelles

• Rendre possible la transmission des fermes à travers les générations

• Favoriser la création d’activités rurales génératrices d’emplois (agricoles, forestières, artisanales…)

• Encourager le développement d’une agriculture biologique, biodynamique et paysanne


Des outils innovants pour agir sur le terrain

L’association Terre de Liens Languedoc-Roussillon, avec l’appui du réseau associatif national, accompagne les paysans pour leur accès à la terre, informe et rassemble autour des enjeux fonciers et agricoles, et permet au projet Terre de Liens d’être ancré dans une dynamique citoyenne et locale

Elle fait appel à la Foncière, outil d’épargne solidaire et d’investissement ouvert aux citoyens : le capital accumulé permet d’acheter des fermes pour y implanter des activités agri-rurales diversifiées, et à la Fondation reconnue d’utilité publique, est habilitée à recevoir des dons, legs et donations de fermes et garantie l’usage responsable des terres à très long terme.



Avec le soutien de